AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Poster une dédicace : [dans ce topic] ▬ « Soirée pets tous les mardis sur Skype ! » [Corbeau] ▬ « (à Alåstrañ) Dès que j'apprendrais ta vraie nature, je t'aiderai volontiers [à mourir] n_n » [Løtar]
top
bottom

Partagez

Jour de mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Soyez gentils avec moi ! Je n'ai encore mordu personne...

SUR ÆÐELMÆR DEPUIS LE : 21/02/2014
MISSIVES ENVOYÉES : 2
PIÈCES : 0 Couronne d'Or, 0 Pistole d'Argent, 15 Sous de Cuivre
JE SUIS DE LA RACE : des Vaughñ.
MON ÂGE EST DE : 36 ans
JE SUIS AUSSI : Nalinra Mheolys
CRÉDITS : Medusa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté le Mar 25 Fév - 18:49.
Debout face à son miroir, l'homme observait son reflet. Lentement, il leva la main et effleura sa joue, pivotant son faciès vers la gauche. Son teint laiteux et parfait ne faisait que renforcer l'éclat de ses yeux azurés quasi irréel. Daithe n'avait rien à envier à personne, du moins, c'est ce qu'il croyait. Pivotant de nouveau le visage, il pencha la tête vers l'avant, ses doigts passant sur la racine de ses cheveux blancs parfaitement lissent et dont le crâne était orné d'une couronne de bois et d'or. Alors que le silence silence régnait dans la pièce, l'évêque releva le visage et observa dans un coin du miroir, le reflet d'une domestique qui attendait patiemment ses ordres. La voix mielleuse  de l'homme d'église s'éleva tel une mélodie :

« Seryna... »
« Mon seigneur... »

La jeune femme s'approcha doucement, relevant le visage pour fixer son maître. Le silence dura un instant encore alors que les deux êtres se dévisageait à travers le miroir, chacun fixant le reflet de l'autre.

« Tu sais quel jour nous sommes. »
« Oui mon seigneur. »
« Aujourd'hui je veux quelque chose de différent de d'habitude... Je veux... »

Daithe resta immobile, le regard dans le vide. Il détestait ce jour plus que n'importe quel autre. Leur anniversaire de mort... Voilà Dix longues années que sa femme et son fils avaient quitté le monde des vivants. L'homme se détourna du miroir, posant sur la silhouette fine de sa domestique son regard clair et froid. Il s'approcha d'elle puis doucement, glissa ses doigts le long de la tresse brune de la jeune humaine qui attendait ses ordres.

« Ne t'avais-je pas dit que je ne voulais plus te voir avec cette tresse immonde Seryna ? »
« Si mon seigneur mais... c'est pour les corvées... sinon mes cheveux me gêne. »

Toujours aussi calme, Daithe la fixa puis brusquement, tira d'un coup net sur la tresse de la petite humaine qui cria de douleur. Il tira si fort qu'elle fut obligé de se mettre sur la pointe des pieds pour que son visage soit au niveau de celui de Daithe qui siffla tel un serpent à son oreille.

« Ne me désobéit plus jamais... »
« Je... Oui mon maître ! »

Il tira un peu plus, plongeant son regard dans celui de la jeune femme qui sanglotait de peur puis enfin, il relâcha sa prise. Daithe abaissa son bras qui retomba mollement le long de son corps et observa Seryna qui détachait ses cheveux et les rejetait en arrière. Pendant un instant, il admira ses cheveux bruns ondulants puis reprit, là où finalement, il c'était interrompu.

« Trouve moi des saltimbanque... Je veux de la musique, de la danse... de l'art. »

Il c'était remit à marcher dans la pièce, leva ne main alors que l'autre se glissa dans son dos.

« Oui... de l'art... Tamara aimait la danse plus que tout... »
« Bien mon seigneur... je trouverais cela pour toi. »
« Tu peux disposer. »

La moitié de la journée c'était écoulé plus vite qu'il ne l'aurait imaginé. Daithe avait quitter l'intérieur de sa demeure pour prendre place dans le jardin. Un siège en bois et velours avait été installé prêt du table contenant une corbeille de fruit et du vin. Assit tel un roi, le Vaughñ  porta sa coupe à ses lèvres, dardant sur Seryna un regard toujours aussi froid.

« N'avais-tu pas dit que cet homme serait là pour seize heure... ? »
« Si mon maître... Il ne devrait plus tarder. »
« Je n'aime pas... que l'on me fasse attendre. »

Tous deux gardèrent le silence mais au fond de lui Daithe sentait déjà la colère monter. Il espérait que ce fichu danseur dont la domestique avait parler allait rapidement faire son entrée et ne le décevrait pas... Sinon, il était fort probable que celui-ci regrette amèrement son échec.
 

Jour de mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Jour VII] L'Avatar est mort !
» « Quelqu’un a dit un jour que la mort n’est pas la pire chose dans la vie : le pire, c’est ce qui meurt en nous quand on vit. »
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ÆÐELMÆR , La Ðescendance des Ðragons :: Territoire d'Eïnri :: Cité d'Eïnri-